ATELIER (MOTOCO)
BÂTIMENT 75
13 RUE DE PFASTATT
68200 MULHOUSE
anne.immele@gmail.com
+33 6 99 73 81 80
Memento Mori
But the Clouds
Ein See ist immer ganz in der Naehe
L'Agrandisseur
Biennale Photo de Mulhouse

Anne Immelé

CURRICULUM VITÆ

Les photographies d’Anne Immelé interrogent notre rapport au territoire dans ses multiples dimensions : géographique, humaine, sociale mais aussi mémorielle et poétique. C'est à travers l'édition et l'accrochage que ses images entrent en dialogue les unes avec les autres, créant un terrain de confrontation. Anne Immelé expérimente des rapprochements, montrant simultanément des visages et des vues de lieux chargés de nos mémoires individuelles ou collectives. Par ce moyen, elle renouvelle un questionnement sur le vivre ensemble et sur le partage d'une expérience commune.

Elle a publié deux livres aux éditions Filigrane, Paris : En 2003, WIR avec le philosophe Jean-Luc Nancy, puis en 2009 Les Antichambres avec Corinne Maury, maître de conférence en esthétique du cinéma. L’édition WIR réunie des photographies prises dans différents territoires canadiens et Rhénans.

La collaboration avec Jean-Luc Nancy se poursuit au fil des années, et a donné lieu au texte "L’approche / Die Annäherung" publié en Allemagne puis en France en 2008, ainsi qu’à une conversation filmée WIR+10 en 2013.

L’édition Twin cities (Kunsthalle Mulhouse 2011) s’attache à trois villes jumelées avec Mulhouse : Timisoara (RO), Chemnitz et Kassel (DE). Ces villes sont vues à travers la métaphore des nuages, véhiculant différents thèmes comme le transfrontalier, les communautés, les migrations, la fraternité.

Docteur en art, Anne Immelé exerce une activité de commissariat d’exposition, qui prend appui sur les recherches théoriques, engagées depuis son Master en Arts Visuels à l’Université Laval de Québec, Canada (1997). Elle a développé une réflexion sur la mise en espace de la photographie et sur le médium de l’exposition en lui-même. Ses recherches curatoriales font suite à une thèse de Doctorat en Arts, soutenue en 2007 à l’Université de Strasbourg, à paraître sous le titre "Constellations photographiques" chez Médiapop éditions. 

En 2013, elle fonde, avec Jean-Yves Guénier, la Biennale de la photographie de Mulhouse dont elle assure la direction artistique et le commissariat de certaines expositions.

Anne Immelé, vit et travaille dans l’espace Rhénan, elle enseigne à la HEAR, Haute école des arts du Rhin.

Anne Immelé’s photographs are questioning our relationships with the word in its several dimensions : geographical, human, social, but also poetic. Urbans views and landscapes are like stage settings in which figures from our existences are moving.

She’s using photography to capture images in real life, but she considers it as a paradoxal representational tool. If photography records reality, it is always a mix between truth and fiction. By showing tangible exteriors she wants to make the viewer feel an essential instability like in her book Les Antichambres (Filigrane édition, Paris, 2009). She’s using a medium format film camera (6 by 6 cm) because she’s searching this « alive (dynamic) immobility », which Roland Barthes wrote about. The descriptive capacity from the photographic records is ambivalent, its objective capacity is always linked with a « mental becoming ». It tends to an imperceptibility between reality and fiction, like in Antonioni's movies.

The edition called WIR was published in 2003 by Filigrane edition, Paris. The book collects pictures taken from 1995 to 2002, in black and white. Accompanying the photographs, a text from Jean-Luc Nancy. Her collaboration with the french philosopher is continuing till today, a second text about her pictures was published in 2008 (L’approche) and a filmed conversation WIR+10 was realized by Jacques Lopez in 2013.